Pourquoi suivre les procédures des marchés publics ?

Il ne suffit pas de repérer un appel d’offres et de déposer une réponse pour gagner un marché public. En plus de bien suivre les consignes contenues dans le dossier du Dossier d’Appels d’Offres (DAO) au moment de l’élaboration de sa réponse, il faut surtout éviter les erreurs commises par de nombreuses entreprises : attendre passivement un retour d’information de la part du Maitre d’Ouvrage (MO) ou du Maitre d’Ouvrage Délégué (MOD) après avoir déposé leur offre de soumission a un appel d’offres.

IMS vous aide à effectuer une série d’actions éthiquement correctes après la remise de la réponse afin d’augmenter vos chances de succès et de rester impliqué jusqu’à la signature du marché. Ces actions permettent de suivre l’évolution de la procédure de passation depuis le dépôt de votre réponse jusqu’à l’attribution en passant par les étapes d’analyse des offres et éventuellement des recours

Optimisez votre dispositif de réponse aux appels d’offres !

Suivi des procédures

Notre mission

Réponses aux questions fréquentes

Qu’est-ce qu’un Dossier d’Appel d’Offres (DAO) ou Dossier de Consultation des Entreprises (DCE) ?
Le DAO ou DCE est le dossier comportant les pièces nécessaires à la consultation des candidats à un marché, c’est-à-dire les éléments essentiels leur permettant d’apprécier les caractéristiques et les conditions d’exécution des prestations en vue d’élaborer une offre satisfaisante. Il comprenant notamment le projet d’avis d’appel d’offres, le cadre du détail quantitatif et estimatif contenant les quantités à exécuter, le cadre du bordereau des prix unitaires, le règlement particulier de l’appel d’offres, les critères et sous critères d’évaluation, le modèle du projet de marché, les cahiers de charges, les rapports d’études et les plans, le cas échéant.
Comment répondre à Appel d’offre public ?
La réglementation camerounaise impose un certain formalisme dans la réponse aux appels d’offres publics (rendue d’ailleurs nécessaire afin d’en assurer la transparence et l’accès à toutes les entreprises).
Répondre aux appels d’offres publics, c’est avant tout bien suivre les consignes édictées dans les pièces du dossier de consultation remis par l’acheteur public, et notamment le règlement de consultation.
La première étape de la réponse aux appels d’offres publics consiste à détecter les publicités intéressantes au regard de votre secteur d’activité. Dans cette perspective, il convient de mettre en place un système de veille sur les publicités émises par les acheteurs publics.
Quelles sont les différents types d’appels d’offres au Cameroun ?

Un appel d’offres peut être :

  • « National », lorsqu’il s’adresse aux personnes physiques ou morales ayant leur domicile ou leur siège social au Cameroun ;
  • « International », lorsqu’il s’adresse aux personnes physiques ou morales ayant leur domicile ou leur siège social à l’intérieur ou à l’extérieur du territoire national.

Chacun des types d’appels d’offres susvisés peut être ouvert, restreint, avec concours ou en deux (02) étapes.

Où trouver les publicités des marchés ?

L’Agence de Régulation des Marchés Publics possède le site internet, dans lequel toutes les procédures formalisées doivent obligatoirement figurer. En plus des avis d’appels d’offres d’autres sites internet comme www.ims-cameroun.com permettent également aux entreprises de s’inscrire en ligne et de bénéficier, en renseignant quelques mots clés, d’alertes sur les consultations dans le secteur d’activité concerné et/ou d’un accompagnement part un expert. Il constitue donc un choix judicieux.

Pourquoi passer un marché public ?

Le Code des marchés publics impose aux Autorités contractantes (Acheteurs publics), le recours à une procédure de passation des marchés publics (c’est-à-dire des obligations de publicité et de mise en concurrence) dès que le montant d’acquisition du bien ou de services est supérieur à cinq (05) millions de francs CFA (7622.45€), en vue d’assurer deux objectifs : l’efficacité de la commande publique et la bonne utilisation des deniers publics.

Pour mener à bien ces objectifs, le Code camerounais énonce trois principes fondamentaux :

  • la liberté d’accès à la commande publique,
  • l’égalité de traitement des candidats,
  • et la transparence des procédures, d’efficience et d’intégrité.

Nos autres services

Besoin de plus d’infos ?Vous avez besoin de plus d’infos sur nos services ? Une question en particulier ? N’hésitez pas à nous contacter !

IMS Whatsap :+237697723955
contact@ims-cameroun.com

Nous contacter